La délégation du FMI satisfaite de sa mission en RDC

La délégation du FMI satisfaite de sa mission en RDC

La délégation du FMI satisfaite de sa mission en RDC

Le chef de la mission du Fonds Monétaire International (FMI) en République Démocratique du Congo (RDC), Mauricio Villafuerte, s’est dit satisfait de la stabilité relative de la situation macroéconomique en RDC, à l’issue d’une séance de travail, mardi à la Primature,  avec le Premier ministre Sylvestre  Ilunga Ilunkamba.

Selon  M. Mauricio Villafuerte,  les critères des réalisations quantitatives jusqu’à décembre 2019, ainsi que les repères structurels à ce jour ont été atteints, même si le gouvernement congolais doit continuer à fournir des efforts pour accroître la mobilisation de ses recettes pour équilibrer ses dépenses.

Cette mission d’évaluation des experts du FMI, a également échangé avec diverses structures congolaises et  scruté le cadre macroéconomique de la RDC.

Pour Mauricio Villafuerte,  cette performance devrait permettre à passer à la prochaine étape de négociations afin de conclure un programme formel avec le gouvernement congolais pour faciliter l’octroi des crédits. Cette délégation est, au terme de sa mission d’évaluation du processus de mise en place d’un accord avec le FMI.

Faible mobilisation des recettes prévues au 1er trimestre du budget 2020, selon le FMI

L’exécution de la loi de Finances 2020, enregistre au cours du premier trimestre, quelques faiblesses en termes de mobilisation des recettes prévues par rapport aux dépenses engagées, a indiqué lundi, Mauricio Villafuerte, conseiller Afrique au Fonds monétaire international (FMI), lors d’une séance de travail avec le vice-Premier ministre, ministre du Budget, Jean-Baudouin Mayo Mambeke.

M.Mauricio Villafuerte qui conduisait la délégation du FMI auprès du vice-Premier ministre Mayo, a fait savoir que son organisation avait formulé quelques recommandations pour répondre à cette préoccupation.

Baudouin Mayo a, pour sa part, affirmé que le gouvernement congolais  reste optimiste et s’est engagé à rencontrer les préoccupations soulevées par le FMI ce, en multipliant les efforts dans la mobilisation des recettes afin de réussir ce pari et répondre aux besoins du peuple congolais.

La discipline Budgétaire observée au dernier trimestre de l’année 2019, a-t-il rappelé, avait permis à la République démocratique du Congo (RDC) de bénéficier d’un montant de 368.000.000 (trois cent soixante-huit millions) USD.

Après cette 3ème revue, la RDC pourra signer un autre accord avec le FMI pour un accompagnement financier, précise-t-on.

La situation économique de la RDC examinée à la réunion de conjoncture économique

La situation économique du Pays a été examinée mardi au cours de la réunion hebdomadaire de conjoncture économique présidée par le  Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba avec les membres permanents notamment les vice-Premiers ministres du Budget et du Plan, les ministres de l’Economie nationale, des Mines, du Commerce extérieur, ainsi que le gouverneur de la Banque Centrale du Congo.

Le vice-Premier ministre, ministre du Budget, Baudouin Mayo a, dans son compte-rendu, indiqué que le comité de conjoncture a analysé la situation économique du pays, replacé dans un contexte international d’incertitudes liées à l’épidémie de coronavirus, et sur le plan national, de fluctuations du taux de change dues notamment aux spéculations anticipatives.

Selon lui,  le gouvernement se penche sur la question afin de mettre fin à ces spéculations. Le Comité de conjoncture économique a également examiné la question des dérogations douanières et fiscales liées aux exonérations sur les produits d’importation, a-t-il ajouté, soulignant que très prochainement, des mesures idoines seront prises.

ACP

rtnc-admin

Related Articles

Leave a Reply

Close
Close

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Close

Close