Décès en Autriche de l’artiste sculpteur et Pr. émérite Alfred Liyolo.

Décès en Autriche de l’artiste sculpteur et Pr. émérite Alfred Liyolo.

Décès en Autriche de l’artiste sculpteur et Pr. émérite Alfred Liyolo.

L’artiste sculpteur  de renommée internationale et Pr. émérite à l’Académie des Beaux-arts de Kinshasa (ABA/Kin), Alfred Liyolo Limbe est décédé lundi à l’âge de 76 ans, en Autriche, où il séjournait pour des soins médicaux, a appris l’ACP des autorités académiques de cet établissement d’enseignement superieur.

Né en 1943 à Bolobo dans la province du Maï-Ndombe, il fait ses études primaires à l’École de Poto-Poto à Brazzaville, en République du Congo, avant d’aller de 1958 à 1962, se former en art à l’Académie des Beaux-arts  de Kinshasa.

En août 1963, il obtint une bourse d’études du gouvernement autrichien et est admis à l’école des Arts appliqués à Graz. En octobre 1965, il continue sa formation à l’Académie des Beaux-arts de Vienne dans la classe des Maîtres sculpteurs dirigée par le Pr. Wander Bertoni, où il obtint son diplôme de maîtrise en art, le magister artium, avec comme spécialité sculpture monumentale, et le plus grand prix de l’Académie des Beaux-arts de Vienne en tant que meilleur étudiant de sa promotion.

Le Pr. Liyolo, alias « Maitre du bronze »,  a consacré plus de cinquante années de sa vie à la production  et à l’enseignement de l’art, avec comme spécialité  l’exploitation du cuivre et le bronze.

En 1970, il regagne son pays natal, la RDC,  après des études doctorales  à l’Académie des Beaux-arts de Vienne, en Autriche et va travailler comme Pr. à l’Académie des Beaux-arts  de Kinshasa. En 1982, il est nommé directeur général de cette prestigieuse école d’art de la RDC.

Neuf ans plus tard, un incident malheureux survient. Ses ateliers et sa résidence sont totalement mis à sac lors des pillages qui ont eu lieu dans le pays. Déçu, il quitte le pays avec sa famille pour s’installer à Vienne, dans la capitale autrichienne où il dispense des cours dans différentes écoles d’art et organise des expositions, pour y retourner quelques années plus tard.

En juillet 2013, pour couronner sa carrière professorale remarquable tant sur le plan de l’enseignement que sur le plan de ses réalisations, il est nommé Pr. émérite par arrêté ministériel.

Un artiste de renommée internationale

Grâce à ses œuvres, Alfred Liyolo Limbe a parcouru les grandes villes du monde et exposé dans des prestigieuses salles culturelles de la planète, tel qu’à Paris (Louvre), Nice, Tokyo, Séville (Exposition universelle de 1992), New York (Art expo 93), Vienne, Lisbonne (Exposition Universelle 1998), Pékin, Bruxelles (2002), Dakar (Sénégal).

A Kinshasa, ses œuvres sont  remarquables notamment  à la Place des artistes dans la commune de Kalamu, où sont aménagés les « Deux mains entre liées » et la statue de l’artiste musicien « Luambo Makiadi », ainsi que l’embellissement du jardin de la primature dans la commune de Gombe et les bustes des anciens Premiers ministres qui s’y trouvent. Il y a également parmi ses œuvres, le buste de la « Femme des champs » à la place Triangle sur l’avenue By pass, dans la commune de Mont Ngafula.

D’après certains artistes, Liyolo est un inspirateur, il transforme le bronze en réalité vivante. Son originalité réside dans le caractère, à la fois, traditionnel et contemporain de son art, réunissant plusieurs sculptures au style pur et effilé, dont certaines en grand format.

Il fait corps avec le bronze et son amour pour cette matière transparait à travers ses œuvres. Me Liyolo­ figure parmi les artistes africains contemporains qui allient les influences africaines aux formes modernes.

En guise de reconnaissance de ses mérites, il est décoré en décembre 2015, avec d’autres opérateurs culturels, de la médaille de mérite des arts, sciences et lettres, au palais du peuple à Kinshasa. ACP/Kayu/DNM/Cfm/Mpk/JLL

rtnc-admin

Leave a Reply

Close