Convocation prochaine d’une session extraordinaire à l’Assemblée nationale

Convocation prochaine d’une session extraordinaire à l’Assemblée nationale

Convocation prochaine d’une session extraordinaire à l’Assemblée nationale

La présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda a annoncé la convocation prochaine d’une session extraordinaire à l’Assemblée nationale dès la mise en place du gouvernement.

Mme Jeanine Mabunda, qui a fait cette annonce samedi, au palais du Peuple à la clôture de la session de mars 2019, a précisé que cette session extraordinaire aura entre autres matières l’approbation du programme du gouvernement, suivi de son investiture, la désignation des membres des bureaux des commissions permanentes et du comité des sages, l’examen du projet du règlement intérieur du congrès, la validation des mandats des suppléants et députés proclamés par la Cour constitutionnelle…

Elle a félicité les députés pour le travail abattu avec abnégation et sens élevé de responsabilité, avant d’appeler chacun d’eux à  séjourner au moins pendant 1 mois dans sa circonscription électorale dans le cadre des vacances parlementaires, afin d’être à l’écoute de ses électeurs et continuer à bénéficier de leur confiance.

Jeanine Mabunda a rappelé que la session qui vient de s’achever est intervenue dans un contexte politique particulier marqué par le transfert pacifique des pouvoirs au sommet de l’Etat, un premier non seulement dans l’histoire de «notre jeune démocratie» mais aussi dans l’Afrique des Grands Lacs ainsi que par l’avènement prochain du gouvernement de coalition.

Elle a fait enfin, le bilan de cette session en termes des réalisations. Il s’agit notamment de la mise en place des organes de l’Assemblée nationale, des échanges du bureau avec le Chef de l’Etat, au cours desquels ce dernier lui avait fait quelques recommandations pour la bonne marche des institutions ainsi que d’intenses audiences accordées aux cocus des députés provinciaux, au bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et aux différentes délégations des organisations nationales et internationales.

Le speaker de la chambre basse du Parlement a, par ailleurs, émis le vœu de voir la classe politique accélérer la mise en place du gouvernement avant le 30 juin, fête de l’indépendance, afin de garantir le fonctionnement régulier des institutions de la République. ACP/DNM/Fmb

rtnc-admin

Related Articles

Leave a Reply

Close