Célébration de la journée mondiale contre la tuberculose

Célébration de la journée mondiale contre la tuberculose

 Le monde célèbre chaque 24 Mars de l’année la journée mondiale contre la tuberculose.

Le programme national de lutte contre la tuberculose a organisé le vendredi 24 Mars une matinée scientifique à l’intention des hommes en uniformes. C’était en la salle de la paroisse protestante du camp Lufungula dans la commune de Lingwala ici à Kinshasa.

Pour le coordonnateur provincial du PNLT, cette matinée scientifique  s’inscrit dans le cadre de la sensibilisation des hommes en uniformes sur les conséquences néfastes de la tuberculose dans le corps humain. Monsieur Docteur Bakoko a fait savoir que les avancées significatives ont été enregistrées dans la lutte contre la tuberculose, mais la lutte continue pour éradiquer cette maladie d’ici 2035.

Quant au directeur chef de service de santé du camp Lufungula, le docteur Joachim Mobha,  les hommes en uniformes doivent éviter d’attraper la tuberculose afin de mieux servir le pays.

Toujours dans le cadre de la journée mondiale contre la tuberculose, la population de la province du Haut-Uele a été sensibilisée contre cette maladie. C’est le gouverneur Jean-Pierre Lola Kisanga qui a lancé cette campagne pour sensibiliser la population de sa juridiction sur les méfaits de cette maladie.

Selon le ministre provincial de la santé, Edmond Misamu Dekuba, le gouvernement en synergie avec la division provinciale de la santé ; la coordination provinciale de lutte contre la tuberculose  ainsi que les autres partenaires  s’engagent pour combattre cette maladie meurtrière.

En 2016, précise le ministre provincial Edmond Misamu, le Haut-Uélé a enregistré plus des cas qu’en 2015. 3477 cas contre 2841 en 2015. 513 cas infectés au VIH/SIDA contre 537autres déclarés présumés à bacyle pharmaco résistants.

Grâce à l’implication de toutes les structures étatiques et des partenaires comme OMS, Fonds Mondial, Action Damien 2575 cas soit 90% des personnes infectées ont été prises en charge, a renchérit le ministre provincial de la santé du Haut-Uele, Edmond Misamu Dekuba.

 

Alice Mayaudi

Laissez un commentaire

Close