A propos

  1. Historique de l’évolution de la RTNC

La Radiotélévision Nationale Congolaise s'inscrit dans la ligne d'une longue évolution des structures des médias audiovisuels en RDC.

Tout a commencé par la création en Janvier 1937, à Léopoldville, de la Radio Leo. Ce fut le tout premier organe de presse audiovisuel du Congo belge qui fut l'œuvre des Pères Jésuites. La Radio Leo fonctionnait au Collège Albert Ier (actuel collège Boboto). Elle émettait le soir de 18h00 à 19h00, en français et en Néerlandais, et ne s'adressait exclusivement qu'aux blancs.

La Radio Leo sera suivie par d'autres radios créées à Léopoldville. C'est le cas de la Radio Congolia créée en 1939 à Léopoldville à l'initiative d'un technicien belge nommé Jean Hourdebise. Contrairement à la Radio Leo, Radio Congolia émettait dans les quatre langues nationales étant donné l'hétérogénéité de son public cible.

En 1940, naquit la Radio Congo-Belge(RCB), la première station officielle du pays. Cette radio est née pour reprendre le rôle des radios belges de Bruxelles réduites au silence après l'occupation allemande. Cette station destinée uniquement aux européens utilisait deux langues : le français et le portugais. Elle avait,  une triple mission : apporter les nouvelles du front aux belges de la Belgique et soutenir leur courage ; apporter les nouvelles aux Belges du Congo et d'ailleurs ; faire la propagande pour la Belgique et sa colonie.

Neuf ans plus tard, soit en 1949, naîtra la Radio Congo-Belge pour Africains (RCBA). Cette station, comme son nom l'indique, était destinée aux Africains. Sa mission principale consistait à mettre en exergue `les bienfaits' de la colonisation.

Au lendemain de l'indépendance du Congo, ces deux stations de Radio, RCB et RCBA, donneront naissance à la Radio Nationale Congolaise(RNC).

Quant à la télévision nationale, son projet fut initié en 1964 par Moïse Tshombe. Cependant, elle ne sera opérationnelle que deux ans plus tard. L'inauguration de la télévision nationale a eu lieu à Kinshasa. C'était le 23 novembre 1966, la veille du premier anniversaire du régime du feu Président de la République, le Lieutenant Général Joseph Désiré Mobutu. Cette télévision fonctionnait comme une direction du ministère de l'information. Par conséquent, elle n'avait pas de personnalité juridique.

Avec l'avènement de la télévision, la Radio Nationale Congolaise changea de dénomination. Elle devient la Radio Diffusion et Télévision Nationale Congolaise. Ce changement intervint en 1967. En 1976, sera inaugurée, par le Président Mobutu, la cité de la voix du Zaïre (actuelle cité de la voix du peuple). Cette cité abrite les services de la radio et de la télévision nationale.

En 1981, la Radio Diffusion et Télévision Nationale Congolaise sera débaptisée Office Zaïrois de Radiodiffusion et de Télévision (OZRT) par l'ordonnance présidentielle n°81-050 du 02 avril 1981 portant création et statuts d'un établissement public. Deux branches principales constitueront cet office : la voix du Zaïre (pour la Radio) et la Télé Zaïre (pour la télévision).

Cependant, avec la révolution de l'AFDL en 1997, l'OZRT deviendra, par ordonnance-loi du Président L. D. Kabila, Radiotélévision Nationale Congolaise (RTNC). La RTNC2 fut créée en 1999 comme une chaîne publique provinciale. Dès lors, les deux Télévisions fonctionnent jusqu'aujourd'hui à Kinshasa. La RTNC est une chaîne à vocation nationale tandis que la RTNC2 est une chaîne provinciale.

Les missions assignées à la RTNC par l'ordonnance présidentielle du 02 avril 1981 sont encore d'actualité aujourd'hui. Il s'agit entre autres:

  • D’exploiter les services publics de la Radio et de la Télévision ;
  • D’informer, former et éduquer les masses congolaises ;
  • De créer et promouvoir les productions cinématographiques et autres s'y rapportant ;
  • De produire, commercialiser et vendre les espaces publicitaires.

La ligne éditoriale de la RTNC repose sur la promotion de l'image de marque de la RDC et des institutions de la république au niveau national et international. Elle prône la primauté de l'institution Présidence de la république sur les autres institutions.

La Radiotélévision Nationale Congolaise assure la couverture nationale par le canal du réseau satellitaire RENATELSAT. Elle dispose, en outre, des stations provinciales au niveau des chefs-lieux des provinces.

I.1. Statut juridique

La RTNC est un organe de presse public. En vertu de l'ordonnance présidentielle n°81-050 du 02 avril 1981, cette institution médiatique est reconnue comme un établissement public à caractère éducatif et commercial. Elle est dotée d'une personnalité juridique et de l'autonomie financière. Cet organe de presse est régi par l'ordonnance susmentionnée et les dispositions générales applicables aux autres entreprises publiques ainsi que ses propres statuts et règlements d'entreprise.

La Radiotélévision Nationale Congolaise est sous une double tutelle. Du point de vue technique, elle est placée sous la tutelle du ministère ayant les Communications et Médias dans ses attributions. Sur le plan administratif, elle est, comme toutes les autres entreprises publiques, sous la tutelle du ministère du Portefeuille. Son personnel est régi par le statut de la fonction publique.

 I.2. Situation géographique

Le siège social de la Radiotélévision Nationale Congolaise (RTNC) est situé au croisement des avenues de la Libération (ex. avenue du 24 novembre) et Kabinda, dans la commune de Lingwala. La RTNC est située au Nord de L'Université Protestante au Congo, au Sud de la maison communale de Lingwala et de l’Université Révérant KIM, à l'Est du Camp Kokolo et à l'Ouest du Palais du peuple.

La Radiotélévision Nationale Congolaise assure la couverture nationale par le canal du réseau satellitaire Renatelsat. Elle dispose, en outre, des stations provinciales au niveau des chefs-lieux des provinces.

I.3. Objet social

Les missions assignées à la RTNC par l'ordonnance présidentielle du 02 avril 1981 sont encore d'actualité aujourd'hui. Il s'agit entre autres:

  • d'exploiter les services publics de la Radio et de la Télévision ;
  • d'informer, former et éduquer les masses congolaises ;
  • de créer et promouvoir les productions cinématographiques et autres s'y rapportant ;
  • de produire, commercialiser et vendre les espaces publicitaires.

I.4. Structure

La RTNC comprend une macro structure coiffée par un conseil d'administration et une direction générale. Elle compte au total 21 directions au niveau central en plus de la RTNC2  développement et de la RTNC3 constitutionnelle et 10 directions provinciales.

Le Conseil d'Administration : c'est l'organe de décision de la politique de l'entreprise

Il est administré  par   Monsieur MAMOKO Zéphirin

La Direction Générale : elle exécute les décisions prises au niveau du conseil d'administration et assure la gestion quotidienne de l'entreprise.

Elle est gérée par Messieurs KABILA ILUNGA Ernest assisté par Freddy MULUMBA comme directeur adjoint.

I.5. Ligne éditoriale

La ligne éditoriale de la RTNC repose sur la promotion de l'image de marque de la RDC et des institutions de la république au niveau national et international. Elle prône la primauté de l'institution Présidence de la république sur les autres institutions.

Retrouvez nous dans vos réseaux sociaux préférés :

 

Close