722.907 candidats participent à la session ordinaire de l’Examen d’Etat 2019 en RDC

722.907 candidats participent à la session ordinaire de l’Examen d’Etat 2019 en RDC

722.907 candidats participent à la session ordinaire de l’Examen d’Etat 2019 en RDC

722.907 candidats finalistes  des humanités cycle long repartis dans 2.095 centres et 4938 autodidactes disséminés dans 277 centres, participent  à  la  session ordinaire  de  l’Examen  d’Etat édition 2018-2019, sur l’ensemble du pays et en territoire hors-frontières conformément au calendrier scolaire en cours.

Comparativement à l’Examen d’Etat édition 2018 qui avait reçu 672.209, il se dégage une augmentation des effectifs globaux au cycle long de l’ordre de 50.698, soit 7,5% sur l’ensemble des provinces éducationnelles.

Selon le ministère de l’Enseignement primaire et secondaire (EPSP), cette augmentation s’explique par la mutation de certaines options du cycle court en cycle long ainsi que l’ajout  de nouvelles options dans certaines écoles.

Le coup d’envoie à ces épreuves a été donné lundi, par le ministre a.i de l’EPSP, Emery Okunji, qui a effectué une ronde  des quelques centres où se déroule l’Examen d’Etat à travers la ville de Kinshasa.

Une session spéciale est prévue du lundi 12 au jeudi 15 aout 2019 dans des centres qui n’ont pas pu organiser cet examen pour des raisons sécuritaires, notamment à Beni et Oicha dans le Nord-Kivu (Ebola) et à Kungu dans la province de Sud Ubangi.

30.522 candidats dont 16.069 filles pour la province éducationnelle Sud-Kivu I

30.522 finalistes des humanités dont 16.069 filles de la  province éducationnelle Sud-Kivu I ont pris part lundi, à la  première journée des épreuves de l’examen d’Etat édition

2019, a relevé l’inspecteur principal provincial de l’EPSP, Bernard Tembo Kevandi, à l’occasion du lancement officiel de la 52ème  édition de l’examen d’Etat, lundi au collège Alfajiri, à Bukavu,

Le gouverneur de province, Théo Ngwabidje Kasi qui a donné le go, a exhorté les candidats aux épreuves à adopter un comportement appréciable pendant les quatre jours des épreuves, mettant un accent sur la discipline, la confiance en soi et le travail personnel comme facteurs du succès.

Il les a, en outre, appelé à la sérénité, au courage, à la détermination et à la concentration pour un bon déroulement de ce test national.

Après la cérémonie du lancement, le chef de l’exécutif provincial qu’accompagnait son ministre de l’Education, Géneviève  Mizumbi, a visité à titre indicatif quelques  centres notamment l’école primaire Ibanda I et l’Institut Tumaini dans la commune d’Ibanda à Bukavu.

Des responsables d’écoles attendent de l’ACP la publication des résultats de l’examen d’Etat

Par ailleurs, des responsables des établissements scolaires de la ville de Bukavu et ses environs souhaitent voir l’Agence congolaise de presse (ACP) publier les résultats de l’examen d’Etat édition 2019.

Ils l’ont signifié à l’issue de la ronde qu’a effectuée le gouverneur de province, Théo Ngwabidje Kasi, dans quelques centres où se déroulent ces épreuves. Selon eux, les résultats publiés par l’ACP, entant que média public, porteraient un caractère officiel et seront protégés de toutes pirateries.

Ils ont fustigé l’esprit mercantiliste qui anime des réseaux de communication au point d’aller au-delà de leur limite.

Le préfet des études au Complexe scolaire Famille de Dieu à Bukavu, Bienvenu Kisuku Isombya a demandé aux responsables de l’ACP d’être aux aguets pour publier en temps réel les résultats afin de faire obstacle aux rumeurs propagés souvent par les réseaux sociaux.

Depuis la nuit des temps, l’Agence Zaïre Presse (AZAP), actuellement Agence Congolaise de Presse (ACP) était aussi reconnue et appréciée pour son travail de qualité dans la publication des résultats des Examens d’Etat en RDC avant que les réseaux sociaux ne vienne lui ravir ce monopole.

Haut Lomami : 10.394 élevés finalistes du secondaire à l’Examen d’Etat

La province du Haut Lomami a enregistré 10.394 élèves finalistes du cycle secondaire de l’enseignement général pour la province éducationnelle 1, qui participent à la 53ème édition de l’examen d’Etat dans divers centres éparpillés à dans la ville de Kamina et les territoires de Kamina, Kabongo et Kaniama.

Le gouverneur de province, Marcel Lenge Masangu Mpoyo, qui a procédé au lancement de ces épreuves nationales au lycée Mahidio à Kamina, a demandé aux élevés de se concentrer afin de réaliser de bons résultats.

Cependant à la province éducationnelle Haut Lomami 2 qui comprend les écoles des territoires de Bukama et de Malemba Nkulu, l’inspection provinciale principale n’a pas communiqué les statistiques pour cette première journée de l’examen d’Etat.

La semaine dernière dans le territoire de Malemba Nkulu, les parents et les élevés ont protesté contre le paiement d’un montant de 160.000Fc fixés par les responsables provinciaux de l’EPSP comme frais de participation à l’examen d’Etat, édition 2018-2019, rappelle-t-on. ACP/DNM/JFM

rtnc-admin

Related Articles

Leave a Reply

Close