13 juillet 2020

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a prolongé mercredi 12 février la qualification de l’épidémie d’Ebola en RDC comme « une urgence internationale », malgré une chute récente du nombre de cas jugée « extrêmement positive. » « L’épidémie doit continuer d’être une urgence de santé publique internationale », a déclaré à la presse le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Gebreyesus, à l’issue d’une réunion de spécialistes de la maladie à Genève.

Il a espéré que ce statut d’urgence pourrait être levé dans trois mois, à l’occasion d’un nouvel avis du comité d’experts internationaux de cette maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *