13 juillet 2020

Le premier ministre britannique Boris Johnson a accueilli ce lundi, à Londres, une vingtaine de pays et une quinzaine de chefs d’Etat africains, à l’occasion du premier sommet anglo-africain sur les investissements. Alors qu’elle s’apprête à quitter l’ Union européenne, la Grande-Bretagne espère ainsi renforcer ses liens économiques avec le continent africain. Ce sommet fait suite à la tournée en Afrique subsaharienne, en 2018, de l’ancienne Première ministre conservatrice, Theresa May.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *