Le Cardinal Ambongo s'adressant à la coalition FCC-CACH : "Ne passez pas votre temps à vous déchirer, servez le peuple"

La première rentrée judiciaire 2019-2020 au Conseil d’Etat, et la mise en place des bureaux  de commissions permanentes à l’Assemblée nationale où Jaynet Kabila à la Défense et Remy Massamba à l’ECOFIN, ont intéressé la quasi-totalité des journaux kinois.  « Le conseil d’Etat : une juridiction au sommet de l’ordre administratif congolais, selon Vunduawe Te Pemako » titre  Agence congolaise de presse (ACP). L’agence nationale écrit que le premier Président du Conseil d’Etat, Félix Vunduawe te Pemako a indiqué que le Conseil d’Etat est une institution du pouvoir judiciaire et une juridiction de l’ordre administratif congolais,  à l’ occasion de la première rentrée judiciaire 2019-2020 de cette institution. Le média public ajoute, par ailleurs, que le président de la République a été représenté par Mme Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblée nationale.  Sur le même sujet, « Félix Vunduawe plaide pour l’installation des juridictions inférieures de l’ordre administratif », titre pour sa part, Forum des As. Félix Vunduawe est formel, écrit le journal de la 11ème rue Limete : « Je sollicite du président de la République, chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi, l’installation rapide des juridictions inférieures de l’ordre administratif. Ce qui permettra une bonne administration de la justice administrative en RDC et une bonne marche de l’administration congolaise« , extrait du discours du premier Président du Conseil d’Etat.  La Prospérité commente de son côté, que pour la toute première fois dans l’histoire judiciaire de la République Démocratique du Congo, le Conseil d’Etat a organisé en audience solennelle et publique, sa rentrée judiciaire. La consœur explique, en outre, que  le Conseil d’Etat est une institution du pouvoir judiciaire et juridiction suprême de l’ordre administratif dont les règles d’organisation, de fonctionnement et de compétences portées par la loi organique du 15 octobre 2016, n’est, cependant, pas encore assez  connu du grand public. Le premier Président du Conseil d’Etat, Félix Vunduawe te Pemako, a mis un coup de projecteur sur la configuration de cette juridiction administrative, placée au sommet de l’ordre administratif, en ce terme : ‘’Le Conseil d’Etat a des défis majeurs à relever, tant sur le plan des ressources humaines, matérielles que sur le plan technique. Les réformes engagées nous imposent désormais le défi de la spécialisation du contentieux de droit public‘’, note le journal.  A l’Assemblée nationale, la consœur titre : « Jaynet Kabila à la Défense, Remy Massamba à l’ECOFIN : l’Assemblée nationale met en place les bureaux des commissions permanentes ». C’est au cours d’une plénière présidée par Jeanine Mabunda Lioko, que les bureaux des commissions permanentes de cet organe délibérant ont été mis en place, écrit le quotidien.  La commission ECOFIN sera dirigée par Remy Massamba de CACH, celle de la défense et sécurité par Jaynet Kabila Kyungu, alors que Lucain Kasongo du PPRD va chapeauter durant cette législature la commission PAJ de la chambre basse du Parlement, révèle le journal, précisant que l’opposition parlementaire, elle, n’a pas connu les animateurs de ses trois commissions permanentes.

La première rentrée judiciaire 2019-2020 au Conseil d’Etat, et la mise en place des bureaux de commissions permanentes à l’Assemblée nationale où Jaynet Kabila à la Défense et Remy Massamba à l’ECOFIN, ont intéressé la quasi-totalité des journaux kinois. « Le conseil d’Etat : une juridiction au sommet de l’ordre administratif congolais, selon Vunduawe Te Pemako » titre Agence congolaise de presse (ACP). L’agence nationale écrit que le premier Président du Conseil d’Etat, Félix Vunduawe te Pemako a indiqué que le Conseil d’Etat est une institution du pouvoir judiciaire et une juridiction de l’ordre administratif congolais, à l’ occasion de la première rentrée judiciaire 2019-2020 de cette institution. Le média public ajoute, par ailleurs, que le président de la République a été représenté par Mme Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblée nationale. Sur le même sujet, « Félix Vunduawe plaide pour l’installation des juridictions inférieures de l’ordre administratif », titre pour sa part, Forum des As. Félix Vunduawe est formel, écrit le journal de la 11ème rue Limete : « Je sollicite du président de la République, chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi, l’installation rapide des juridictions inférieures de l’ordre administratif. Ce qui permettra une bonne administration de la justice administrative en RDC et une bonne marche de l’administration congolaise« , extrait du discours du premier Président du Conseil d’Etat. La Prospérité commente de son côté, que pour la toute première fois dans l’histoire judiciaire de la République Démocratique du Congo, le Conseil d’Etat a organisé en audience solennelle et publique, sa rentrée judiciaire. La consœur explique, en outre, que le Conseil d’Etat est une institution du pouvoir judiciaire et juridiction suprême de l’ordre administratif dont les règles d’organisation, de fonctionnement et de compétences portées par la loi organique du 15 octobre 2016, n’est, cependant, pas encore assez connu du grand public. Le premier Président du Conseil d’Etat, Félix Vunduawe te Pemako, a mis un coup de projecteur sur la configuration de cette juridiction administrative, placée au sommet de l’ordre administratif, en ce terme : ‘’Le Conseil d’Etat a des défis majeurs à relever, tant sur le plan des ressources humaines, matérielles que sur le plan technique. Les réformes engagées nous imposent désormais le défi de la spécialisation du contentieux de droit public‘’, note le journal. A l’Assemblée nationale, la consœur titre : « Jaynet Kabila à la Défense, Remy Massamba à l’ECOFIN : l’Assemblée nationale met en place les bureaux des commissions permanentes ». C’est au cours d’une plénière présidée par Jeanine Mabunda Lioko, que les bureaux des commissions permanentes de cet organe délibérant ont été mis en place, écrit le quotidien. La commission ECOFIN sera dirigée par Remy Massamba de CACH, celle de la défense et sécurité par Jaynet Kabila Kyungu, alors que Lucain Kasongo du PPRD va chapeauter durant cette législature la commission PAJ de la chambre basse du Parlement, révèle le journal, précisant que l’opposition parlementaire, elle, n’a pas connu les animateurs de ses trois commissions permanentes.

La première rentrée judiciaire 2019-2020 au Conseil d’Etat, et la mise en place des bureaux  de commissions permanentes à l’Assemblée nationale où Jaynet Kabila à la Défense et Remy Massamba à l’ECOFIN, ont intéressé la ...

Close